Afrique


Iraniens manifestent contre le meurtre de chiites au Nigeria


Après la prière de vendredi (18/12/2015), des centaines de personnes ont rallié dans la capitale, Téhéran et dans la ville de Mashhad (nord-est), son rejet des actes du gouvernement et l'armée nigériane contre les musulmans chiites dans le pays et ont exigé punir les auteurs du massacre.

 

 

 


Les participants de tous les secteurs de la société, y compris l'Université, ont portaient des banderoles qui aura vu les images de cette tragédie. En outre, ils ont scandé des slogans contre les Etats-Unis, le régime d'Israël et certains pays du Moyen-Orient en soutenant des groupes takfiris. Ils ont également demandé la libération immédiate de l'éminent ecclésiastique nigérian Ibrahim al-Zakzaky.

Des soldats Nigérians ont pris d'assaut passé dimanche à la résidence d’Al-Zakzaky, dans la ville de Zaria (Nord) et tué plusieurs de ses disciples - dont son fils et son épouse- et il l'a arrêté.

Un jour plus tôt, Les forces militaires nigérianes s'est terminée la vie de plusieurs musulmans chiites dans Zaria quand ils participaient aux funérailles d'un certain nombre de personnes décédées lors d'une attaque par un groupe terroriste Boko Haram dans le village de Kamuya dans l'état de Borno (nord-est).

<< Les protestations à Delhi pour le Nigeria FEIRA condamne le gouvernement du Nigeria attaque contre Sheikh Zakzaky et nigérians chiite >>

API: RSS | RDF | ATOM
Copyright© Afran Research Institute
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Les commentaires sont toujours approuvés
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
8 - 3 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10