Afrique


Énergie solaire : KfW octroie 27 millions d’euros au Sénégal


La banque allemande de développement a accordé au Sénégal un financement de 27 millions d’euros pour la construction d’une centrale solaire de 15 MW connectée au réseau national. La construction de mini-centrales est également prévue.

 

 

 


Sauf imprévus, le Sénégal étrennera en 2017 une centrale solaire photovoltaïque de 15 mégawatts (MW) construite grâce à un financement de 27 millions d’euros (18 milliards de F CFA) de la KfW, la Banque allemande de développement.

La signature du contrat de financement du projet a eu lieu le 22 décembre à Dakar entre Amadou Ba, le ministre sénégalais de l’Économie, des Finances et du Plan, et des officiels allemands.

Les travaux de construction vont démarrer courant 2016, pour une mise en exploitation en 2017, selon Markus Faschina, directeur du bureau dakarois de la KfW. La centrale sera implantée dans la commune de Diass, à proximité du nouvel Aéroport international Blaise-Diagne (AIBD). La construction d’autres infrastructures est également prévue au titre de ce financement*, dont la construction et la mise en exploitation sont également prévues en 2016 et 2017.

Mix énergétique
L’ensemble de ces réalisations entrent dans le cadre de l’exécution du programme national de « Promotion des énergies renouvelables », promu par l’État dans une logique de diversification de son mix énergétique.

« Le programme vise l’augmentation de l’utilisation des ressources renouvelables dans le secteur de l’électricité et la réduction des émissions de CO2, explique Amadou Ba. Il va également contribuer à la couverture des besoins en énergie au Sénégal, à la baisse du coût de production et du besoin de subvention du secteur de l’énergie, ainsi qu’à la réduction de la dépendance aux fluctuations des marchés pétroliers internationaux ».

* Quatre centrales hybrides à Betenty, à Djirnda, à Bassoul-Bassar et Dionewar-Niodior dans les îles du Saloum. Ainsi que trois mini-centrales solaires à Goudiry et Kidira (région de Tambacounda) et une à Médina-Gounass (région de Kolda), des localités toutes situées dans le centre-est du pays. Elles devraient disposer au total d’une capacité de 1,2 mégawatts.

<< Manifestations en Kadhimiya (Iraq) pour la libération de cheikh Zakzay dCjKzhJYSfZlqeuJ >>

API: RSS | RDF | ATOM
Copyright© Afran Research Institute
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Les commentaires sont toujours approuvés
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
3 + 5 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10